Si les ordinateurs ont enfin pénétré dans les salles de classe, la révolution numérique commence à peine à toucher l’enseignement.

Il est vrai qu’entre les innovateurs révolutionnaires et les conservateurs réfractaires, le débat sur les bienfaits du numérique sur l’apprentissage est loin de faire l’unanimité. La faute revient principalement au manque de moyens d’évaluation, mais aussi à un manque de préparation et de formation des professeurs pour l’intégration de ces outils dans leurs cours. Pour le moment, on n’observe aucune différence quantifiable entre un cours « classique » et un cours utilisant le numérique. Cela ne veut pas dire que le numérique ne possède pas la capacité d’opérer plusieurs grands changements…

Pour en savoir plus, lire l’article complet.